Langues

     

ASSOCIATION  DES  FEMMES  DE  TADJOURAH

Nous contacter

 A.F.T.

 Tél :  

  (253) 27 424791
  (253) 77 424791

 E-Mail : 

ong.aft@live.fr
                 hassantouhasna@yahoo.fr

 

Rejoignez-nous sur

Tradition AFAR 
    TADJOURAH TADJOURAH TADJOURAH TADJOURAH TADJOURAH

 

*    Une tradition de solidarités sociales

La société Afar est fortement structurée et hiérarchisée autour de son sultan, son altesse Houmed Abdoulkader et de son vizir Chehem. Médiateurs en cas de conflits, ils rendent la justice et représentent l'autorité traditionnelle. Il existe une codification très précise des usages de la communauté et l'une des règles de base de la communauté Afar est l'institutionnalisation de la solidarité. Il en est ainsi des règles du mariage avec l'absouma qui garantit à tout individu, quel que soit sa condition sociale ou son handicap de se marier. L'organisation de la société en classes d'âges, les fiq’mas, répond au même souci. D'autre part, La vie associative à l'état naturel dans cette société s'est largement développée depuis 1992 et constitue un instrument puissant de la cohésion de la population.

A Tadjourah même il y a deux organisations traditionnelles de femmes regroupant par quartier toutes les femmes de leur naissance jusqu'à leur mort. Le quartier situé au levant est appelé Galaato et celui situé au couchant, Chaharito. Les deux associations féminines ont donc emprunté les noms de ces quartiers.

Ces associations de femmes ont une vocation d'encadrement de la population féminine et de solidarité sociale. Ainsi quand une fille Chaharito se marie toutes les filles et femmes appartenant à cette association participent à ce mariage, l'aident à constituer son trousseau, soutiennent et aident la future mariée.  Dans les moments pénibles la solidarité joue encore. Chaque fille qui naît à Tadjourah appartient de par sa naissance à l'une de ces associations qui sont organisées par fiq’ma. Ce terme signifie classe d'âge et correspond non pas exactement à une année civile comme en Europe mais à la période clairement identifiée ou liguida séparant deux événements ayant marqué la communauté tadjourienne dans son ensemble.


A la tête de chacune de ces associations, il y a une présidente d'honneur appelée Hebo ce qui signifie reine. Structurées, hiérarchisées, à l'écoute des besoins de leurs membres, ces associations jouent un rôle important dans la vie des femmes et leur ont donné des dispositions naturelles au fonctionnement associatif. 

 

      

Nos partenaires

  Délégation de 
     l'Union
     Européenne 
     à Djibouti

  Ambassade du 
    Japon

  Ambasade des 
     Etats Unis

  FNUD

  PNUD


Copyright AFT ©
Accueil | Histoire de l'AFT | Nos objectifs | Droit de l'Homme | Autonomisation des femmes | Humanitaires | Histoire de Tadjourah | Nos traditions | Artisanat